Lexique horloger

Acier
L’acier, alliage de fer et de carbone, est un matériau couramment utilisé en horlogerie. De nombreux types d’acier existent mais le plus répandu pour la confection de boitiers de montres est l’acier 316L. Certaines marques, comme Rolex, utilisent un acier caractéristique, le 904L, reconnu notamment pour sa résistance à la corrosion.

Automatique
Une montre mécanique à remontage automatique est une montre dont le mécanisme s’arme en se servant de l’énergie naturellement fournie par les mouvements du poignet. La masse oscillante, chargée de réarmer le ressort du barillet est mue par la force motrice de chacun de nos gestes.

Ardillon
Une boucle à ardillon est un système de fermeture classique d’un bracelet de montre, semblable à celui d’un bouclage de ceinture. L’ardillon est une petite pointe de métal articulée qui vient se loger dans l’un des trous du bracelet en cuir pour bloquer la boucle. Simple et précis !

Balancier
Il s’agit d’une pièce mobile du mouvement, de forme circulaire, qui oscille sur son axe de rotation. Sa fonction : réguler l’avance ou le retard du mouvement en oscillant de manière régulière.

Barillet
Le barillet est une boîte cylindrique contenant un ressort qui engrange la force accumulée par ce ressort, pour la distribuer dans les rouages. L’armage du ressort s’effectue par l’activité du poignet pour un mouvement à remontage automatique, et par l’armage de la couronne de remontoir pour un mouvement à remontage manuel.

Cadran
Pièce métallique principale de la montre, où toutes les indications vous sont données : heures, minutes, secondes, date; grâce notamment aux aiguilles et index qui y sont apposés. Le cadran peut revêtir de nombreuses et merveilleuses couleurs, mais aussi être gravé, guilloché…

Calibre
A l’origine synonyme de “dimension” dans l’appellation d’un mouvement horloger, le calibre désigne désormais le mouvement lui-même.
Suivi d’éléments chiffrés et lettrés, le calibre désigne donc l’origine du mouvement, sa référence, le nom du constructeur… Certaines marques produisent elles-mêmes leur calibre, nommés “calibres manufactures”; toutefois beaucoup de montres aujourd’hui sont produites avec des calibres ETA (mouvements génériques élaborés en production de masse et très fiables).

Cannelée / cannelure
Les cannelures sont de petites rainures faites le long d’une tige ou d’un bouton pour que l’on puisse s’en saisir fermement, sans que nos doigts glissent. Comme sur la couronne de remontoir par exemple. Le terme “cannelé”, lui, renvoie spécifiquement aux lunettes en or des montres Rolex, qui sont travaillées avec de petites rainures en biseau, très élégantes.

Carat
Le carat est une unité de titrage des alliages d’or. Nous connaissons l’or 9K, 14K, 18K, 22K et le 24 K, l’or le plus pur aussi appelé or fin. L’or le plus souvent utilisé pour les boitiers de montres est un alliage 18 carats (18K), qui contient donc 18/24 e ou 750/1000 d’or.
Abrégé ct, le carat désigne aussi l’unité internationale de poids des pierres précieuses et pierres fines. Pour en savoir plus, rendez-vous dans notre lexique des bijoux.

Complication
Les complications horlogères sont nombreuses. Elles désignent toute fonction autre que l’indication de l’heure, des minutes et des secondes. Les plus connues sont la date, la grande date, le chronographe, la phase de lune, le second fuseau horaire (GMT), la réserve de marche… Les montres à grande complication peuvent aussi être dotées d’une répétition minute, d’un quantième perpétuel, d’untourbillon…

COSC
Le COSC, Contrôle Officiel Suisse des Chronomètres est un organisme qui décerne le titre de chronomètre aux montres soumises à son approbation par les marques. Tous les certificats sont individuels. La montre subit diverses épreuves visant à tester sa fiabilité, sa précision, dans des situations différentes, avec des variations de température. Ce certificat est un réel gage de qualité et de bienfacture.

Couronne
La couronne de remontoir est un bouton qui permet d’armer sa montre et de régler l’heure, les jours, la date… Certaines couronnes, notamment celles des montres de plongée sont des couronnes vissées pour assurer l’étanchéité de la montre. Parfois la couronne de remontoir assume aussi la fonction de poussoir, et sert à déclencher le mécanisme du chronographe.

Chronographe
Un chronographe est une montre qui indique l’heure, les minutes et les secondes, et qui possède en plus une complication dont le but est de mesurer la durée d’un phénomène. Une opération réalisable par l’activation d’une aiguille, qui peut s’arrêter et se remettre à zéro par la simple pression des poussoirs dédiés. La présence de compteurs de minutes et d’heures sur le cadran permet de totaliser le nombre de tours effectués par l’aiguille du chronographe.

Chronomètre
Le chronomètre est une montre de haute précision, qui affiche les secondes et dont le mouvement a été testé par un organisme indépendant, le COSC, afin de recevoir cette appelation. Un chronographe ne peut pas se prévaloir d’être chronomètre sauf s’il obtient la certification dispensée par ce seul organisme officiel.

Déployante
Une boucle déployante est un système de fermeture de bracelet de montre, qui est articulé et se déploie lors de son ouverture. La boucle déployante peut être simple, ou double, et s’adapte aux bracelets en cuir, en acier ou en or. Elle permet à la montre de se maintenir en cas d’ouverture accidentelle.

DLC
Le DLC, Diamond Like Carbon, est un traitement dans la masse qui fonce notablement l’acier de la montre. Il s’agit d’un alliage qui combine la structure du carbone à celle du diamant pour une résistance optimale. C’est grâce au traitement de ionisation, un procédé issu des domaines de la Formule 1 et de l’aéronautique que l’on pourra inoculer à la montre ce traitement inaltérable.

Etanche
Les montres étanches sont dotées de joints d’étanchéité spécifiques, d’une couronne de remontoir et d’un fond de boitier vissés. Pour chaque montre, il existe des recommandations d’étanchéité délivrées par les marques, avec des niveaux d’étanchéité indiqués en mètres en Atm, ou en bars. Certaines montres ne tolèrent aucune confrontation avec l’eau, tandis que certaines sont étanches à plus de 300 m. Entre ces deux seuils, plusieurs variations existent. Pour connaitre toutes les possibilités d’utilisation de votre montre, nous vous recommandons la lecture du tableau des étanchéités.

GMT
GMT (Greenwich Mean Time) désigne en horlogerie une complication qui indique simultanément l’heure de deux fuseaux horaires. Créée à l’origine pour la Pan-Am, l’armée de l’air américaine, cette fonction permet de régler sa montre sur l’heure en vigueur à l’endroit où l’on se trouve et sur celle de son domicile. Voilà pourquoi les garde-temps pourvus de cette complication sont associés depuis leur création aux grands voyageurs de métier comme les pilotes.

Guillochage
Le guillochage est une technique de gravure décorative utilisée sur le cadran ou certains composants de la montre. Ces gravures forment des droites ou des courbes qui se croisent ou s’entrelacent. Le guillochage peut être réalisé au burin, ou à l’aide d’un tour.

Luminova ®
Le Luminova ® est une substance lumineuse déposée sur les aiguilles, les chiffres ou les index d’une montre. Il absorbe la lumière et la restitue dans l’obscurité, conférant à ces éléments une excellence visibilité. Autrefois, la substance qui assumait cette fonction contenait du radium, aux propriétés radioactives. Elle fut donc remplacée par du tritium, puis par le Luminova ®, une marque déposée.

Lunette
La lunette est l’élément qui encadre la montre. Elle peut être fixe ou tournante (unidirectionnelle ou bidirectionnelle), et graduée pour contribuer à la mesure d’un phénomène, et à l’enregistrement de données, comme un temps de plongée.

Manuel (remontage)
Une montre mécanique à remontage manuel nécessite d’être armée à la main. Le remontage du ressort se produit lorsque vous actionnez la couronne de remontoir. Pour en savoir davantage sur les précautions à prendre lors de cette manipulation, rendez-vous sur notre page dédiée aux montres mécaniques à remontage manuel.

Masse oscillante
Aussi appelée rotor, la masse oscillante est une pièce semi-circulaire destinée à l’armage automatique du ressort de barillet. Elle est souvent conçue avec de l’or, du platine ou du tungstène, des matériaux lourds, qui favorisent l’oscillation.

Mouvement
Ensemble des pièces qui permettent de faire fonctionner une montre. Dans une montre mécanique, le mouvement se compose du mécanisme de remontage et de mise à l’heure, des rouages, de l’échappement, et du balancier spiral. En moyenne, un mouvement se compose de 130 pièces. Mais le mouvement le plus compliqué du monde, signé Patek Philippe, en contient 1728.

Or (blanc, jaune, rose, rouge)
L’or est un matériau noble très utilisé en joaillerie et en horlogerie. L’alliage d’or le plus présent est le 18K. Avec une dureté de 3 sur l’échelle de Mohs, contre 10 pour le diamant et 6 pour l’acier, l’or est un matériau précieux et très maléable; il faut donc en prendre grand soin. L’or jaune est un alliage constitué de 75% d’or pur, de 12,5% d’argent et de 12,5% de cuivre. L’or blanc ou or gris est un alliage constitué de 75% d’or pur, d’argent, et parfois de palladium. L’or rose est un alliage constitué de 75% d’or pur, de 20% de cuivre et de 5% d’argent fin.

Phase de lune
La phase de lune est une complication qui indique les différentes phases lunaires. Un cycle lunaire dure 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 28 secondes et se compose de 4 phases : nouvelle lune, lune croissante, pleine lune et lune décroissante.

Poussoir
Le poussoir est un bouton qui sert, par pression, à déclencher le chronographe.

Platine
La platine est une pièce du mouvement qui soutient tous les composants mécaniques, dont le cadran. Elle est percée aux endroits stratégiques pour recevoir tous les éléments correctement implantés. Le platine, lui, est le plus précieux des métaux, inoxydable et lourd. Il est parfois utilisé dans la création de boitiers horlogers de montres de haute horlogerie.

PVD
Le PVD, Physical Vapor Deposition est un procédé de revêtement métallique, un traitement de surface qui s’applique sur le boitier et sur le bracelet d’une montre en acier, pour un rendu 100% noir et original.

Poinçon de Genève
Le Poinçon de Genève est un standard d’excellence créé en 1886 pour valoriser, favoriser et garantir l’horlogerie Genevoise. Il demeure aujourd’hui une référence de qualité et la garantie d’un savoir-faire. Pour se voir attribuer le fameux poinçon, un mouvement doit répondre de plusieurs critères sur sa provenance, sa bienfacture, et sa fiabilité. De ce fait, le Poinçon de Genève est souvent attribué à des modèles exceptionnels de grandes manufactures, dont les mouvements ont été assemblés, réglés et emboités dans le canton de Genève.

Quantième annuel
Le calendrier annuel est une complication indiquant la date, le jour, le mois, et qui tient automatiquement compte des mois à 30 et 31 jours. Avec cette complication, votre montre peut donc être réglée une seule fois par an, au mois de mars.

Quantième perpétuel
Le calendrier perpétuel est une complication indiquant la date, le jour, le mois, et qui tient compte automatiquement des mois de 28, 29, 30 ou 31 jours, que l’année soit bissextile ou non. Avec cette complication, le passage du dernier jour du mois au 1er du mois suivant ne nécessite aucune correction de date de votre part.

Quartz
Un mouvement à quartz fonctionne grâce à une lamelle de quartz (minéral) qui communique sa fréquence de vibration au circuit de la montre. Cette vibration est possible grâce à l’impulsion énergétique d’une pile et non d’un armage manuel ou automatique comme c’est le cas avec une montre mécanique.

Répétition
La répétition est une complication qui indique le temps par une sonnerie, à la demande. Il existe plusieurs types de répétitions : la répétition à quarts et à demi-quarts, la répétition 5 minutes, la répétition minute. Lorsque l’on actionne le poussoir, de petits marteaux sonnent sur le timbre et émettent un son très délicat. Par exemple, avec une répétition minute, les heures sont indiquées par une note grave, les quarts d’heure par une note grave suivie d’une note aigüe, et les minutes par une note aigüe.

Réserve de marche
Il s’agit d’une complication qui permet d’afficher le temps de fonctionnement restant de la montre. La réserve de marche peut être affichée en heures ou en jours sur le cadran.

Rubis
Les rubis utilisés dans les mouvements de la montre servent à protéger au maximum tous les axes de pivotement de frottements.

Saphir (verre)
Le verre saphir équipe les cadrans de la majorité des montres récentes. Quasiment inrayable, il s’adjoint parfois au fond de boitier, pour nous laisser admirer le mouvement de la montre.

Satinage
Opération de polissage qui peut s’appliquer au boitier d’une montre ou au bracelet en acier ou en or. La surface est « brossée » pour conférer un aspect mat et ligné aux pièces.

Tourbillon
Le tourbillon est un dispositif mécanique mis au point par Breguet pour pallier les effets la gravité terrestre et ainsi rendre les mouvements plus précis. En effet, la montre peut gagner ou perdre des secondes, en fonction de la position dans laquelle elle se trouve. En faisant tourner le balancier, la roue d’échappement et l’ancre dans une cage mobile; on compense les effets de la gravité en supprimant les écarts de marche en position verticale.

Titane
Le titane est un matériau récurrent en horlogerie, notamment dans la confection des boitiers. Il est apprécié pour sa résistance à la corrosion et pour sa légèreté.